#3. La nuit des temps – Barjavel

P_20180324_140610_1_1

Je suis entré, et je t’ai vue.

Et j’ai été saisi aussitôt par l’envie furieuse, mortelle, de chasser, de détruire tous ceux qui là, derrière moi, derrière la porte, dans la Sphère, sur la glace, devant les écrans du monde entier, attendaient de savoir et de voir. Et qui allaient TE voir, comme je te voyais.

Et pourtant, je voulais aussi qu’ils te voient. Je voulais que le monde entier sût combien tu étais, merveilleusement, incroyablement, inimaginablement belle.

Te montrer à l’univers, le temps d’un éclair, puis m’enfermer avec toi, seule, et te regarder pendant l’éternité.

 

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’un de mes livres favoris. Il ne s’agit pas d’un texte récent, c’est le moins qu’on puisse dire, car il a été écrit par René Barjavel en 1968.

René Barjavel est un auteur de roman d’anticipation et de science-fiction. Mais pour ceux qui détestent les univers lointains, les sabres lasers ou les dragons cracheurs de feu, soyez sans crainte, il ne s’agit pas du tout de ce genre de science-fiction ou fantasy. René Barjavel nous parle de notre propre civilisation et d’une autre plus évoluée. Un procédé qui permet à l’auteur de nous donner sa propre vision du monde, en dénonçant une société qui délaisse les plus faibles et la bêtise des hommes qui se font la guerre jusqu’à engendrer leur propre destruction

Mais plus que tout, La nuit des temps, est une magnifique et bouleversante histoire d’amour. C’est en quelques sortes le Roméo & Juliette français. C’est une des plus belles histoires d’amour que j’ai lu, un roman qui vous coupe le souffle et dont vous ressortez forcément émus. Il y a d’abord l’amour d’Eléa et Paikin, deux amants légendaires qui vivent une passion qui transcende les âges et qui vous bouleverse par sa force et sa pureté et l’amour sans espoir du Dr Simon envers Eléa qui est très touchant.

René Barjavel, nous emmène avec les membres de l’expédition polaire dans l’Antarctique à la découverte d’une sphère dorée dans laquelle repose une femme et un homme, survivants d’une époque révolue, il y a 900 000 ans. Eléa, la femme, va se réveiller et raconter son histoire….

L’écriture de l’auteur est simple et d’une infinie justesse. Elle nous permet de visualiser les scènes comme si elles défilaient devant nos yeux. Une écriture presque cinématographique qu’on a envie de voir sur grand écran ! Un récit qui mêle amour, suspense, aventure…et qui vous touche au plus profond de vous-même.

J’ai mis quelques minutes avant de refermer le livre, tant le final était grandiose et inattendu.

Sachez donc que si vous ouvrez ce livre, vous serez emportés ailleurs sans aucune notion du temps. Ce livre m’a marquée comme peu de livres ont su le faire. Alors, allez-y, laissez-vous toucher par le génie de Barjavel…

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close